Un jour de plaisir carolo dans une grisaille mondiale

13/03/2011 27ème édition des 10 Miles de Charleroi

undefined

La 27 ème édition des 10 Miles de Charleroi avait donc lieu ce dimanche 13 mars 2011. 1350 joggeurs s'étaient donné rendez-vous pour cette course qui marque le début du "Trophée du Pays de Charleroi". La première place est revenue à Grégory Faille (52:35) qui a brillé en terminant le parcours avec 3 minutes d'avance sur son poursuivant direct, Davy Lemmens. Le Mile des Jeunes a mobilisé 218 joggeurs en herbe.

undefined

Le billet du Rédac'chef Le ciel bouché n'a pas empêché cette épreuve d'être l'occasion de donner le meilleur de soi, et pas seulement au niveau sportif. En parcourant le boulevard Tirou, mon reflex allongé d'un zoom de 18-200mm autour du cou pendant l'attente du top départ, j'ai éprouvé autant de plaisir que d'étonnement en constatant l'humeur, bonne et exubérante de la totalité des participants et de leurs accompagnants. Même les policiers et les signaleurs s'y étaient mis. Seuls, les bénévoles semblaient sérieux mais c'était dû à leur aspiration de faire au mieux pour que tout se déroule sans le moindre accroc. Je n'ai pu m'empêcher de penser que, sans doute, ces hommes et ces femmes que je croisais et qui, parfois, m'offraient un sourire que je leur rendais bien volontiers, tous ces gens donc avaient peut-être décidé de laisser chez eux, dans leur téléviseur éteint ou dans leur quotidien tombé à terre près du divan, les images effrayantes d'un Japon pas bien dans sa peau ou encore l'ironie meurtrière d'un leader terroriste pas très bien dans sa tête. C'était un dimanche. Dans notre capitale d'un pays en recherche désespérée de son identité, il y avait suspension de séance au procès des présumés auteurs du meurtre lâche et gratuit de celle qui, pour tous ceux du métier, est devenue "leur" Kitty à l'aube de ses 24 printemps et dont l'on est facilement tenté de ne retenir que ce sourire qui lui donnait l'image d'une fille franche, gaie, pétillante, volontaire et surtout honnête...

undefined

Donc, je fus étonné mais rapidement contaminé moi aussi par cette ambiance "bon enfant". Même le public, pas très nombreux hélas, était sur la même note. Sur la bande d'asphalte gris dédiée à l'un des anciens bourgmestres de la ville de Charleroi et aussi l'un des rénovateurs urbains importants, les joggeurs allaient dans les deux sens pour s'échauffer, certains piquant un sprint, d'autres travaillant leurs jumeaux internes, leurs jambiers antérieurs ou même leurs longs péroniers latéraux plus simplement appelés muscles des jambes. Pendant ce temps, les "Petits" -aussi sérieux sinon plus que leurs aînés- allongeaient leurs pas, le visage parfois grimaçant pour, enfin, franchir "leur" ligne d'arrivée. Ces gosses étaient formidables ! Là aussi, je ne remarquai rien de négatif. Aucune différence de race, aucune différence de milieu social, aucune différence de vêtement de marque ne s'est faite jour. Ils étaient là pour s'amuser, pour courir, pour montrer à Papa, à Maman, à d'autres proches sans doute et aussi à leur "Maîtresse d'école" ce dont ils étaient capables et qu'ils tenaient leur promesse de bien se tenir. Si cela m'eût été possible, j'aurais décerné deux prix ce dimanche-là. Chacun d'eux ayant le même sens : celui de l'ambiance, de la décontraction et de la camaraderie. Même si à l'école autant qu'au boulot, existent dans doute entre certains des rivalités. Rien pourtant de visible ce dimanche. J'aurais donné un prix à ces enfants de l'école des devoirs "Le Mini Monde" de Marchienne-au-Pont, à Mesdames Chantal et Marie pour leurs sourires et leur spontanéité. J'aurais donné l'autre prix de la même valeur à ce groupe qui semblait composé de "Doux Dingues". Si d'aventure, ils me lisent, j'espère qu'ils me pardonneront de les surnommer ainsi. Ces hommes, ces femmes, jeunes et...un peu moins jeunes exercent un métier difficile, ingrat, passionnant mais parfois désespérant. Avant de terminer, j'aimerais adresser un mot à Monsieur le Pélerin Drygalski : merci, Monsieur ! Soyez mon émissaire auprès de toute votre bande pour la remercier aussi. Certes, vous n'avez pas caché, après ce fameux dimanche, certains flops de l'organisation qu'il ne m'appartient pas de développer ici mais malgré que le podium n'avait qu'une marche, cela ne vous a pas empêché de flamber en V4 avec une plus qu'honorable seconde place et tant pis si le prix des "demis" de bière ou d'eau était élevé sous un chapiteau qui m'a semblé un peu trop désert...

undefined

undefined

undefined

undefined

RAPPEL DES TROIS PROCHAINES DATES DU TROPHEE DE CHARLEROI 14/09/2011 : COURSE DU CHATEAU à Monceau-sur-Sambre 09/10/2011 : COURSE DU CAZIER à Marcinelle 10/12/2011 : CAROLORIDA dans les rues de Charleroi Avant de visionner la vidéo haletante, mon conseil habituel : portez-vous bien, soyez heureux et...n'oubliez pas de sourire !

undefined

Uploaded with ImageShack.us

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site