A un pas du Triangle, le 14 février 2012

Dernières images d'une grande époque

Rue du Collège, rue de Marchienne, passage de la Bourse, place Rucloux...

Cela fait un choc. Les boiseries vertes sont vierges des lettres dorées que je connaissais depuis mon enfance. Les Mille Colonnes ne sont plus. L'immeuble est vide à l'exception du bar et de ses roues, prêt à être squatté comme tant d'autres avant de renaître...autrement. A ses côtés, l'entrée du Passage de la Bourse. Malgré un léger redoux, l'air est encore frais en ce jour où le Commercial s'est emparé de la fête des coeurs battants. Je gravis les deux marches. L'espace est vide mais je perçois un bruit de pas décidés venant de la rue Léopold. Machinalement, mes bras se lèvent et dirigent mon objectif Sigma vers la courbe de la galerie et je déclenche au moment où apparaît une inconnue. Qui le restera ou pas. Seule la vie le sait. Je ressors du passage et mon regard vire à droite. Au-delà de la place du Roi Chevalier, le soleil joue avec tous les éléments réfléchissants qu'il rencontre. Les colonnades... Elles sont encore debout, entourant ce sympathique ensemble de commerces divers et jadis prospères. Leurs jours sont comptés. Les passants que mon 18/200 mm captent semblent insouciants de cette future démolition-sacrilège. Certains ont un air trop sérieux, d'autres ont le regard vide comme ceux pour qui chaque fin de mois commence dès son début. Ah, quand même, un petit groupe féminin crée une joyeuse animation agrémentée de sourires. Je vire à 160°. Rue de Marchienne. L'histoire de cette artère, je parle de son histoire au fil des jours et des nuits depuis un, deux siècles pourrait remplir assez de volumes que pour occuper au moins trois rangées de la bibliothèque de l'université de Paul Pastur. Des enseignes belles parce que vieilles, des notes de musique en guise de graffitis, quelques balcons de pierre où des objets hétéroclites prouvent qu'il y a encore quelques habitants. Réguliers ou pas mais ce n'est pas mon souci de l'instant. Je me sens soudain immensément pauvre. Pauvre de temps, pauvre d'espace pour pouvoir numériser chaque brique, chaque latte de bois, chaque fenêtre, chaque châssis, chaque porte, chaque pigeon, chaque affiche. Tout ce que je vois et qui ne sera plus. Cette rue de Marchienne dans laquelle pas mal d'heures de ma jeunesse se sont passées un peu après Mai 68; cette rue de Marchienne où plus tard, revêtu d'un uniforme parfois craint, parfois l'objet de quolibets, rarement respecté, je suis souvent revenu avec un ou plusieurs équipiers selon la température des évènements; cette rue de Marchienne dont l'attraction principale aura sans conteste été son Coliséum et ses fauteuils Club, les premiers de la région. Club comme ce dancing qui a amené autant de controverses que de clientèles multiculturelles, où les Bons côtoyaient les Méchants dans une sorte de zone neutre mais aussi où des produits dévastateurs ont circulé, comme ailleurs, entraînant ainsi le déclin de ce qui restera dans mes souvenirs d'ado plus vraiment imberbe comme un Temple d'une musique et d'une atmosphère de vie différentes.

La Ville Basse : un espace qui fut très bourgeois, qui le fut de moins en moins, où les néons se sont éteints les uns après les autres. Un espace tombé aux mains d'exploitants, d'exploiteurs, d'exploités et surtout d'exploitées. Mais cette partie de ville demeure néanmoins un espace qui n'attend que d'infiniment trop longs pourparlers pour renaître de ses cendres hôtelières, à l'image de ce phoenix dont Charleroi verra la fin. Et ce sera un très beau jour...

Ces quelques mots pour introduire cette série de photos que j'ai eu plaisir à prendre car elles m'auront permis d'être plus d'une fois interpellé par un "Bonjour" sympa lancé par des inconnus, des inconnues mais, je l'ai senti, qui doivent certainement être comme moi : Carolo et fier de l'être !

01-college.jpg

02-college.jpg

03-college.jpg

04-college.jpg

05-college.jpg

06-college.jpg

07-college.jpg

08-college.jpg

09-college.jpg

10-college.jpg

11-college.jpg

12-college.jpg

13-college.jpg

 

14-college.jpg

15-college.jpg

16-college.jpg

17-college.jpg

18-college.jpg

19-college.jpg

20-college.jpg

21-college.jpg

22-college.jpg
23-college.jpg

24-college.jpg

25-college.jpg

 

26-college.jpg

27-college.jpg

28-passage-bourse.jpg

29-passage-bourse.jpg

30-mille-colonnes.jpg

31-mille-colonnes.jpg

33-mille-colonnes.jpg

34-reflets-mille-colonnes.jpg

35-reflets-mille-colonnes.jpg

36-reflets-mille-colonnes.jpg

37-reflets-mille-colonnes.jpg

38-mille-colonnes.jpg

39-mille-colonnes.jpg

40-mille-colonnes.jpg

41-mille-colonnes.jpg

42-fronton-bourse.jpg

43-passage-bourse.jpg

 

44-marchienne.jpg

45-colonnades.jpg

46-colonnades.jpg

47-colonnades.jpg

48-rue-de-marchienne.jpg

49-rue-de-marchienne.jpg

50-rue-de-marchienne.jpg

51-rue-de-marchienne.jpg

52-rue-de-marchienne.jpg

53-rue-de-marchienne.jpg

54-place-rucloux.jpg

55-place-rucloux.jpg

56-place-rucloux.jpg

 

57-place-rucloux.jpg

58-place-rucloux.jpg

59-place-rucloux.jpg

60-place-rucloux.jpg

Toutes ces photos sont la propriété de l'auteur et protégées par © "Un reflet dans le miroir du Reflex"

Toute utilisation abusive, sans le consentement de l'auteur ou commerciale peut donner lieu à des poursuites judiciaires

                         Portez-vous bien, soyez heureux et surtout...n'oubliez pas de sourire ! Merci !


1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 16/02/2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×